Pourquoi respire-t-on par le nez en yoga ?

Grâce à ses nombreuses fonctions, le nez protège l’organisme de petites infections bactériennes. En effet, le système de nettoyage de notre nez est très élaboré : doté de petits cils vibratiles, il permet de filtrer l’air qui rentre ainsi dans notre corps débarrassé des impuretés.

Par Jeanne Pouget

En rentrant dans nos narines, l’air extérieur va aussi immédiatement être « climatisé » à la température du corps. Et les fosses nasales vont, grâce à leur mucus et à leurs cils vibratiles, filtrer les poussières, pollutions, pollens, virus, bactéries, champignons… Ce qui confère à ces muqueuses un rôle immunitaire important, en empêchant la propagation des impuretés aux oreilles et aux bronches.

Parmi ces canaux, Sushumna va passer à l’intérieur de la colonne vertébrale et Ida et Pingala respectivement par la narine gauche et la narine droite pour équilibrer la respiration. Cet équilibrage à la fois le physique et énergétique va se faire par les narines et donner lieu à une respiration à la fois physique et pranique.

Car en effet, en yoga on parle moins de respiration que Pranayama, c’est à dire de la captation du prana qui pénètre chacune de nos cellules lorsque nous absorbons l’air par le nez. Grâce au système de filtrage du nez, nous respirerons un prana plus pur par le nez que par la bouche.

Sur le même sujet

Rendez-vous dans notre boutique,Et abonnez vous !

Actualités
En kiosque
Newsletter
Suivez-nous

Recevez la newsletter Esprit Yoga

En cadeau de bienvenue

Ce HORS-SÉRIE

Bons Plans, Recettes, Articles, Vidéos, Postures

Newsletter

Recevez la newsletter Esprit Yoga

Newsletter